NETTALI.COM- Lors de son passage à l’émission ” Jury du dimanche”, le délégué général à l’entreprenariat rapide pour les jeunes et les femmes s’est prononcé sur les violences universitaires. Pape Amadou Sarr préconise certaines solutions.

Papa Amadou Sarr regrette les violences soldées par la mort d’un ancien étudiant qui ont eu lieu à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Le délégué général à l’entreprenariat rapide pour les jeunes et les femmes, relevant les conditions difficiles dans lesquelles les étudiants vivent, demandent un assainissement de l’espace universitaire. « Tous ceux qui ne sont plus étudiants doivent quitter le campus. Je ne pense pas que la fermeture du campus soit la meilleure idée dans le sens où vous allez mettre 100 mille ou 150 mille étudiants dans la rue. Où est ce qu’ils vont aller », s’interroge-t-il avant de préconiser la médiation pour pacifier l’espace universitaire.

Il demande aussi aux politiques de ne pas jeter de l’huile sur le feu et de laisser l’université demeurer le temple du savoir et de la connaissance.