NETTALI.COM – Macky Sall démonte les accusations de Boubacar Sèye, qui a été arrêté le 15 janvier 2021 pour des propos sur l’utilisation des fonds alloués par l’Union européenne au Sénégal pour lutter contre l’émigration clandestine.

Macky Sall bat en brèche les allégations de Boubacar Sèye, le président de l’ONG Horizon sans frontières, au sujet des fonds supposés de l’Union européenne. « Il n’y a aucun crédit que l’Union européenne (UE) a mis à la disposition du Sénégal sur la migration », dément le chef de l’État, lors d’un point de presse conjoint, ce vendredi, 9 avril, avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, qui est, depuis hier, en visite officielle au Sénégal.

Alors que la question était posée au Premier ministre espagnol, Macky répond à la place de ce dernier : « C’est une affabulation. C’était de la mauvaise information qui a été distillée, de la désinformation contre l’Etat du Sénégal. D’abord, le fonctionnement d’un État ne se passe pas comme on le croit. Croyez-vous que l’UE va mettre des centaines de millions d’euros à la disposition du gouvernement du Sénégal, qui va dissimuler ça et qui va détourner ces ressources, c’est totalement irresponsable. Monsieur Seye est sorti, c’est un citoyen, qui m’a appelé par la suite, je crois qu’il a été trompé de bonne foi ».

Pour mémoire, le président de l’ONG Horizon sans frontières, Boubacar Sèye, a été arrêté le 15 janvier pour des propos sur l’utilisation des fonds alloués par l’Union européenne au Sénégal pour lutter contre l’émigration clandestine. « Les naufrages se succèdent et se répètent, déclare-t-il alors. Plus de 150 personnes sont mortes en mer au Sénégal récemment. C’est une honte pour notre pays. L’Union européenne a injecté 180 millions d’Euros (118 milliards de Fcfa) contre l’émigration clandestine. Mais ces fonds injectés n’ont pas servi aux ayants droit, et sont partagés par le gouvernement. »