NETTALI.COM – En conférence de presse d’après-match, suite au match nul des Lions devant l’Eswatini comptant pour la 6e et journée des éliminatoires de la Can-2021, Aliou Cissé a décrypté les failles de son équipe. Selon lui, le système de jeu n’a pasmarché, surtout sur le plan offensif. Malgré l’échec, le sélectionneur national a salué l’engagement de ses joueurs.

Le 3-5-2 en question

Concernant le système, j’ai eu à le dire et je vais me répéter. On était qualifiés ; donc il était important d’étudier ce système-là et de jouer ces deux matches en 3-5-2.
Effectivement, les résultats de ces deux rencontres ne sont pas satisfaisants, c’est clair et net sur le plan comptable. Quand on prend 2 points sur 6 possibles, on ne peut pas se satisfaire de ça. Je loue la détermination de mes joueurs, le fait qu’ils n’ont jamais abdiqué, ils n’ont jamais lâché, ils ont continué à travailler pour pouvoir égaliser.”

La détermination des joueurs

On a pris ce but très tôt. Après, ce fut une attaque-défense pendant
pratiquement tout le match. On a manqué de profondeur, on a beaucoup joué dans des attaques d’opposition, alors qu’on aurait dû, à un moment donné, demander plus de profondeur, vu que la défense adverse était renforcée et très basse.
Difficile d’évoluer, difficile de trouver des solutions, difficile de trouver des intervalles. Je pense qu’on aurait dû sauter les lignes et jouer les deuxièmes ballons dans leur camp, pour tenter d’avoir soit des fautes, soit ces deuxièmes ballons qui pourraient nous permettre d’attaquer. Ça n’a pas été fait. On a été mené depuis la 4ème mn jusqu’à la 90ème. Cela prouve que les joueurs n’ont pas lâché, ils n’ont pas abdiqué. Je ne retiendrai que ça ce soir.

Le système n’a pas beaucoup
fonctionné

Le système n’a pas beaucoup fonctionné sur le plan offensif. Sur le plan défensif, il y a quand même beaucoup de satisfactions. Sur le plan offensif, c’est vrai qu’on n’a pas beaucoup combiné et trouver nos attaquants ou remettre au niveau de nos relayeurs au milieu pour écarter le jeu. Comme je le dis, jouer face à un bloc bas n’est jamais évident.
L’Eswatini a fait un bon match, il faut le reconnaître et surtout les féliciter du fait qu’ils nous ont tenus en échec.”

La prestation des nouveaux joueurs

Je suis satisfait des prestations de beaucoup d’entre eux. Que ça soit Seny, Nampalys, Abdou Diallo, Touré et tous ceux qui sont venus, c’est des garçons qui ont vraiment de la qualité. C’est leur première fois en Afrique. Je pense qu’ils ont eu du plaisir à bosser avec nous.
En même temps aussi, ils se rendent compte de la dure réalité de ce continent, du football africain.
C’est de bon augure, ils vont continuer à travailler et à progresser. Je suis plutôt satisfait.

Des regrets

On a forcément des regrets, après ces deux rencontres. Le plan, ce n’était pas ça. Le plan était de prendre les 6 points sur les deux rencontres. On n’a pas réussi à le faire. Mais comme je l’ai dit, je loue la détermination des garçons. Ils n’ont pas
lâché jusqu’à la 90ème mn. Mais on ne peut pas se satisfaire de ces deux
points-là en deux rencontres.