NETTALI.COM – Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), ne veut plus que Issa Sall occupe son unique siège à l’Assemblée nationale. Ce dernier ayant créé son propre parti, les partisans de Serigne Moustapha Sy demandent à Moustapha Niasse d’appliquer les textes.

Issa Sall ne peut plus continuer à être député de l’Assemblée nationale sous la bannière du Pur, notent les responsables du parti dirigé par Serigne Moustapha Sy. Ils évoquent les dispositions de l’article 7 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, qui reprend l’article 60 de la Constitution. Ledit article dispose : « tout député peut se démettre de ses fonctions. Tout député démissionnaire de son parti en cours de législative est automatiquement déchu de son mandat ».

Selon eux, Issa Sall, depuis 2017, «parlait et agissait au nom du Parti de l’unité et du rassemblement qui l’avait porté à l’assemblée nationale». Mais aujourd’hui qu’il a créé son propre parti politique, qui a obtenu son récépissé n°19964, depuis le 17 septembre 2020, il ne peut plus siéger à l’Assemblée nationale pour le compte du Pur qui a obtenu le siège qu’il occupe. Le Pur demande ainsi à Moustapha Niasse de prendre ses responsabilités et d’appliquer la loi.

Les membres du Pur estime qu’en créant son parti, Issa Sall «a renoncé volontairement à son appartenance, son adhésion» à leur parti.