NETTALI.COM – Invité de l’émission Grand Jury de ce dimanche, le ministre des Collectivités territoriales Oumar Guèye, s’est prononcé sur l’affaire Sweety beauty qui oppose la masseuse Adji Sarr au député Ousmane Sonko. Le porte-parole du gouvernement dégage en touche la thèse du complot et estime que le président Macky Sall n’a pas intérêt à éliminer un adversaire politique.

Accusé de “viols et menaces de mort“, puis arrêté pour notamment ” trouble à l’ordre public, participation à une manifestation interdite“, avant d’être libéré sous contrôle judiciaire, Ousmane Sonko a crié dès le début à un complot ourdi par le chef de l’Etat, Macky Sall. Une position que ne partage pas Oumar Guèye.

Une affaire purement judiciaire. Pas une affaire politique. Quand une personne se sent victime, elle peut porter plainte. Et à la justice de trancher. Quel intérêt le pouvoir encore moins le président Macky Sall a-t-il pour créer une situation? Est-ce que c’est le président Macky Sall qui a trouvé Ousmane Sonko en lui disant, nous allons vous prendre, on vous amène là où vous êtes parti vous faire masser ? Non, le président n’était même au courant “, a déclaré le porte-parole du gouvernement.

A l’en croire, Macky Sall a gagné toutes les élections depuis 2012. Donc il n’y a pas un intérêt à vouloir éliminer un adversaire politique ou un autre.

L’élimination d’un adversaire politique se fait par des élections et au niveau des urnes“, dit-il.