NETTALI.COM – Un deuxième variant britannique a été isolé chez une patiente de nationalité sénégalaise au laboratoire de génomique de Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Epidémiologique et de Formation (IRESSEF).

“Après une collaboration fructueuse avec le MRC Gambia qui a abouti à l’identification pour la première fois du variant britannique au Sénégal, cette fois ci c’est au Sénégal que cette identification a été faite“, renseignent le professeur Souleymane Mboup et ses collaborateurs.

L’RESSEF, qui poursuit ses recherches, dit continuer de screener les mutants du SARS-COV-2 pour déterminer la prévalence des différents variants au Sénégal. Il souligne que ce dernier a 8 mutations alors que le premier mutant découvert dans le pays n’en avait que 6.