NETTALI.COM – En conférence de presse ce jeudi pour dévoiler la liste des Bleus convoqués pour les rencontres face à l’Ukraine, le Kazakhstan et la Bosnie, Didier Deschamps a évoqué le cas Abdou Diallo. Le sélectionneur national n’en veut absolument pas à l’ancien joueur du Borussia Dortmund qui a la double nationalité française et sénégalaise. Ce dernier a reçu sa première convocation avec les Lions de la Téranga.

Ça va dans un sens et dans l’autre. Les joueurs qui ont cette possibilité de double nationalité, à eux de choisir. Je n’ai jamais sélectionné un joueur pour le bloquer. Dans l’autre sens, je n’ai pas tous les éléments. Il doit estimer que c’est son meilleur choix, je respecte ça même s’il a été capitaine des Espoirs“, a expliqué Didier Deschamps en conférence de presse.

Ça arrive qu’il puisse choisir une autre sélection car il faut au moins une présence en Equipe de France A pour être retenu comme international. Pour lui, ce n’était pas le cas. Il avait cette liberté, il l’a prise. C’est sa décision, et je la respecte“, ajoute le technicien français.

Cependant, le défenseur du Paris Saint Germain ne va pas rejoindre la sélection sénégalaise ce mois-ci suite à la décision des clubs français de ne pas libérer leurs internationaux qui évolueront en dehors de la zone de l’Union européenne/ Espace Economique Européen (les joueurs de l’Equipe de France A ne sont pas concernés par cette décision). Les Lions doivent disputer deux matches pour les qualifications à la CAN 2022 face au Congo et l’Eswatini.

Rappelons qu’avec cette décision, Aliou Cissé risque de ne pas compter sur 12 Lions évoluant en Ligue 1 française.