NETTALI.COM – La capitale sénégalaise était sens dessus dessous, ce mercredi, suite à l’arrestation de Ousmane Sonko pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation interdite. Le Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS-Al WAHDA) prend l’État pour responsable de la situation actuelle qu’il pouvait bel et bien éviter en prenant toutes les mesures qui lui reviennent de droit.

Le Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS-Al WAHDA) regrette les vives tensions et dommages occasionnés depuis le début de cette crise. Cette violence ambiante découle, dans une large mesure, d’une crise de confiance profonde des citoyens à la justice et aux institutions de la République qui sont censées jouer le rôle d’arbitre “, indique-t-on dans un communiqué.

Le rassemblement islamique rappelle que la sécurité et la préservation de la paix sociale relèvent de sa mission régalienne de l’État.
Mieux, il dénonce les arrestations arbitraires de citoyens.

Par ailleurs, le rassemblement, dénonce les vices de forme dans la procédure de levée de son immunité parlementaire, Ousmane Sonko, qui avait d’abord annoncé son refus de répondre à la convocation de la Section de recherches, a finalement accepté de déférer à la convocation du juge d’instruction.