NETTALI.COM  – Le député Déthié Fall n’a pas caché sa colère après la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko. L’ancien vice-président de Rewmi dénonce des “pas significatifs vers la dictature”.

Macky Sall vient encore de nous faire vivre une journée ténébreuse comme il en a l’habitude depuis qu’il est arrivé au pouvoir, à savoir continuer à lever l’immunité parlementaire d’adversaires politiques avec un projet hideux et funeste de l’anéantissement de ses adversaires politiques.” Telle est la première réaction de Déthié Fall qui sortait juste de la plénière de l’Assemblée nationale après le vote pour la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko. Pour l’ancien numéro deux d’Idrissa Seck, le chef de l’Etat est toujours sur son chantier de “réduction de l’opposition à sa plus simple expression“. “Mais, poursuit le parlementaire, se pose un véritable problème d’identification de sa véritable opposition.

De l’avis de Déthié Fall, “les Sénégalais attendent la prise en charge de leurs préoccupations du point sanitaire, économique et social“. Et de se désoler : “Des pas significatifs sont en train d’être faits dans le sens de la dictature. Et ça mérite d’être freiné tout de suite.” Aussi lance-t-il un appel à tous les Sénégalais “pour qu’on se mobilise pour arrêter ces pas significatifs qui sont en train d’être faits dans le sens de la dictature“.

Selon le député non-inscrit, il faut une mobilisation générale. “Il nous faut prendre conscience de notre devoir, de nos responsabilités. C’est le combat de sauvegarde de nos libertés et de notre démocratie contre toute tentative de troisième mandat“, a-t-il insisté.