NETTALI.COM – Alea jacta est ! L’immunité parlementaire de Ousmane Sonko est levée, à l’issue de la séance plénière de ce vendredi, 26 février, à l’Assemblée nationale. 90 députés de Benno Bokk Yakaar ont voté pour la levée de ladite immunité ; là où il y a eu 1 voix contre et 2 abstentions. La séance a été boudée par les députés de l’opposition et les non-inscrits.

Ousmane Sonko posait en pré-condition la levée de son immunité parlementaire avant de déférer à la convocation de la justice. C’est désormais chose faite. Ce vendredi, en séance plénière, 90 députés de la majorité ont voté pour, une voix a voté contre et il y eu 2 abstentions. La séance a été boudée par les députés de l’opposition et les non-inscrits.

Pour mémoire, le député de l’opposition, Ousmane Sonko, est dans le collimateur de la justice pour ’’viols répétés’’ et ’’menaces de mort’’ supposés, suite à la plainte de Adji Sarr, une masseuse. L’ex-inspecteur des impôts et domaines a déclaré, jeudi, qu’il ne répondrait à aucune convocation en cas de levée de son immunité parlementaire, dénonçant une procédure ‘’viciée’’.

’’La procédure est viciée en ce que l’Assemblée nationale n’a pas eu la possibilité de disposer du dossier et il a été demandé aux députés concernés de juste jeter un coup d’œil’’, dénonce le leader de Pastef.

A l’en croire, ‘’la procédure n’a pas été respectée’’ et ‘’le procureur a retiré l’enquête des mains de la gendarmerie dès qu’il a constaté que la piste du complot était suivie par les enquêteurs’’.