NETTALI.COM – Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a condamné les échauffourées ayant opposé ceux qui voulaient faire leur circumambulation communément appelée “tawaf’’ à Touba et des membres de la Dahira Muqadimatul Khidma.

Selon la livraison de ce lundi du quotidien « L’Observateur », la première institution de Touba souhaite que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur aux initiateurs de cette œuvre “satanique”.

Pour mémoire, vendredi dernier, après la traditionnelle prière, un groupe d’hommes et de femmes, tout de blanc vêtu, s’est présenté devant la grande mosquée de Touba, pour faire leur circumambulation. Cet acte consiste à faire sept fois le tour de la Kaba, à La Mecque. Les membres du Dahira Khidmatoul Khadim s’y sont opposés, considérant cela comme une profanation. Ils n’avaient jamais assisté à cela, dans la cité de Cheikh Ahmadou Bamba. Il s’en est suivi une bataille rangée entre les deux camps. Les membres du dahira sont parvenus à maitriser quelques uns parmi eux.

Les limiers du commissariat spécial de Touba sont venus procéder à des interpellations. Tous les membres du groupe ont été conduits dans leurs locaux pour les besoins des auditions. Selon les informations du journal Enquête, devant les hommes du commissaire Bassirou Sarr, le boss du commissariat spécial de Touba, leur responsable morale, A. Diabang, a confié aux limiers qu’ils ont reçu la mission divine de venir faire la “tawaf’’ devant la mosquée de Serigne Touba. Il ressort des investigations et recoupements que le groupe est venu de Dakar. A. Diabang a aussi soutenu qu’il est Dieuwrigne de dahira et que son guide spirituel est Serigne Modou Kara.

Après les auditions, seuls six membres ont été retenus ; les autres ont été libérés, parce qu’il n’y a pas assez de charges contre eux. Nos interlocuteurs renseignent que ces six seront présentés au procureur près du tribunal de grande instance de Diourbel aujourd’hui, dans la matinée d’aujourd’hui. Les délits de manifestation illégale et profanation de lieux de culte sont visés contre la bande à A. Diabang.

Des proches de Serigne Modou Kara Mbacké, à travers un communiqué, soutiennent que leur guide n’a jamais donné de “ndigueul’’ dans ce sens. Ils disent que les membres de ce groupe ne font pas partie des disciples de Kara. “Nous précisons qu’aucun ‘ndigueul’ de ‘ziar’ à la grande mosquée de Touba n’a été donné à une quelconque cellule se réclamant du Diwanou Bamba Feep. Le guide encourage le Dahira Khidmatoul Khadim dans cette dynamique de préservation de ce lieu saint symbole du mouridisme’’, lit-on dans la note.