NETTALI.COM – Accusé par la masseuse Adji Sarr de viols répétitifs et menaces de mort, Ousmane Sonko parle de cabale politique. Une théorie que partage la députée Aïda Mbodji à l’émission Grand Jury de ce dimanche 21 février.

Aïda Mbodji a lâché une bombe dans l’affaire qui a tenu en haleine tout le pays.
Un des avocats de Ousmane Sonko a reçu par erreur, un SMS du complot qui a été envoyé“, a révélé la parlementaire.

On a eu ce SMS qui était destiné à quelqu’un d’autre. On a envoyé par erreur ce SMS à un des avocats de Ousmane Sonko. Il est bel et dit que…’On va le traîner dans la boue, mais pas de condamnation, car ça risque de chauffer le pays “, poursuit la “Lionne du Baol” notifiant qu’elle ne croit pas qu’il y aura un procès.

A la question de savoir pourquoi, en tant que femme, elle n’a pas protégé Adji Sarr, l’ancienne ministre de la Femme sous Wade soutient qu’elle n’a pas eu l’occasion de défendre la présumée victime.

On ne m’a pas donné la possibilité de défendre Adji Sarr. Même certains membres de sa famille ne savent pas où elle est. Elle ne peut pas tenir longtemps, car il y a une puissance derrière elle “, regrette-t-elle.