NETTALI.COM –  La procédure afférente à la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko sur l’affaire “Sweet Beauté” se poursuit, avec la réunion de la commission Ad Hoc prévue ce mercredi.

La procédure liée à la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko suit son cours. Consécutivement à la désignation, par la commission des lois du Parlement,  des membres de la commission Ad hoc,  lundi passé,  une plénière est prévue ce mercredi à l’Assemblée nationale pour la validation de cette commission.

La rencontre se tiendra à huis clos, à cause des restrictions liées à la propagation du coronavirus au Sénégal.

Pour mémoire, le bureau de l’Assemblée nationale et la conférence des présidents des commissions ont déclenché jeudi la procédure de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko, qui est accusé de viol par une jeune femme, employée dans un salon de massage et de beauté.

L’Assemblée nationale a été saisie par le juge d’instruction du huitième cabinet du tribunal Hors Classe de Dakar, à l’initiative du procureur de la République.

Adji Sarr, une employée d’un salon de beauté et de massage situé à Dakar, a déposé auprès de la section judiciaire de la Gendarmerie une plainte contre le parlementaire et leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef).

La jeune femme déclare avoir été victime de ‘’viols répétés’’ et de ‘’menaces de mort’’ dont le député, candidat à l’élection présidentielle de 2019, serait l’auteur.