NETTALI.COM- Un peu plus de 200 millions de F Cfa, c’est le montant que le commerçant Mamadou Fall a fait perdre à l’ancienne émigrée Penda Ndiaye. Poursuivi pour abus de confiance, il a été condamné à 1 mous ferme.

Penda Ndiaye est déçue. Son retour au bercail ne sera pas une aubaine pour elle. Ancienne émigrée, elle est revenue au Sénégal pour y investir. Elle a voulu se reconvertir dans le secteur de la commercialisation du fer. Mais son projet risque de ne pas prospérer. Pour cause, elle est victime d’abus de confiance portant sur 220 millions de francs CFA. Mamadou Fall est indexé comme étant l’auteur de cet acte délictuel. Commerçant, il devait assurer la manufacture avant d’écouler la marchandise. Tout se passait bien au début. Mamadou Fall respectait à la lettre ses engagements. Un bon jour, il se lève et peaufine un plan bien huilé afin de pouvoir duper la dame. Il lui fait croire qu’il aurait gagné des marchés à Diamniadio avec des Chinois et à Thiaroye pour la construction d’une nouvelle école privée. Avant de la convaincre de livrer la marchandise à crédit. Les délais de versements n’étant pas respectés, Penda initie une enquête et découvre un gap de 220 millions. Elle dépose une plainte contre le prévenu qui, devant le prétoire, n’a pas nié les faits mais conteste le montant.

En lieu et place des 220 millions avancés par la partie civile, il reconnaît devoir 173 millions de francs CFA à cette dernière et s’engage à les solder.

Le conseil de la plaignante, réclame pour toute cause et préjudice, le montant de 250 millions de francs CFA. Une demande normale puisque, d’après lui, les affaires de sa cliente se sont périclitées.

Le représentant du parquet a requis 6 mois dont 3 mois ferme contre le prévenu.

Les avocats de ce dernier ont plaidé la clémence.

Rendant sa sentence, le juge l’a condamné à 6 mois dont 1 mois ferme. En sus, il doit payer à la partie civile la somme de 220 millions de francs CFA après que la contrainte par corps a été fixée au maximum.