NETTALI.COM – Le mouvement Noo Lank réagit à la cascade des départs qui le mine avec la suspension des activités de Yen a marre, Frapp et FDS. Noo Lank entend adopter une nouvelle posture.

A l’issue de sa réunion hebdomadaire de ce weekend,  le mouvement Noo Lank prononcé sur des questions qui défraient la chronique. Ainsi, la coordination de cette structure est revenue sur la dislocation du mouvement, avec la suspension des activités de Yen a marre, Frapp et FDS.

Sous ce rapport, le mouvement précise qu’il n’a pris connaissance de contradictions sérieuses avec ces membres et considère qu’ils partagent l’objectif de défendre les intérêts des populations et l’Etat de droit, lorsque l’autorité en charge faillit à le faire. “C’est cela l’essentiel, en respect des libertés de chacun d’y parvenir avec les voies conformes à ses priorités ponctuelles et stratégies internes. Dès lors, le collectif estime superflu d’aller outre cette clarification, mais reste disponible à adresser toutes questions de nature substantielle lorsqu’elles seront soulevées par l’un de ces membres, dans le respect de la civilité citoyenne’’, explique-t-on dans un communiqué. Le mouvement, qui déplore “avec regret’’ la suspension des activités de ces entités, se réjouit cependant de l’arrivée d’autres acteurs dans la plateforme.

Tirant les conclusions de ces départs, Noo Lank opte pour une nouvelle démarche “basée sur un cadre d’action plus formel assorti d’un règlement intérieur et d’une charte inclusive pour une construction durable de l’engagement citoyen. La plateforme reste ouverte au retour des camarades par la signature de cette charte’’.