NETTALI.COM- Alors que les avocats  de la famille  de Hiba Thiam saluent la condamnation de Dame Amar et  Cie, les conseillers de ces derniers, du moins de ceux qui sont condamnés, ne sont pas satisfaits. Ils promettent d’attaquer la décision.

Le tribunal correctionnel de Dakar, en rendant sa sentence dans l’affaire Hiba Thiam, a condamné Dame Amar et Cie à 6 mois de prison ferme pour usage de drogue et non-assistance à une personne en danger. En sus, les condamnés doivent, solidairement, payer le montant de 50 millions de francs CFA à la famille de la victime qui réclamait 1 milliard de francs CFA.

Cette décision satisfait les avocats de la partie civile qui semble crier victoire. Pour Me Seydou Diagne, l’un des avocats de la famille de la défense, justice a été rendue dans cette affaire. « On a demandé un milliard de FCFA, mais c’était la stratégie de la partie civile et de la défense. Nous sommes très satisfaits d’avoir obtenu 50 millions de FCFA à titre de dommages et intérêts », dit-il. Avant d’ajouter : « ce montant ne ramènera pas la vie d’Hiba Thiam, mais nos clients notamment ses parents sont très religieux. C’est une décision très importante. Nous sommes en société, les personnes responsables du décès ont été condamnés à une peine d’emprisonnement ferme », soutient-il.

Les avocats de la défense dénoncent la décision qui a été rendue. Pour Me Ciré Clédor Ly, c’est un abus de qualification. « Ces personnes n’ont pas consommé de la drogue. Nous avions demandé une expertise, mais cela n’a pas été fait et aujourd’hui, on les condamne pour usage de drogue », regrette l’avocat. Qui, dans le même sillage, indique que la seconde infraction ne tient pas la route. Elle est problématique à son avis. « Je pense que c’est pour avoir un support et indemniser la famille de Hiba Thiam qu’ils ont été condamnés. Nous sommes désolés, nous ferons appel et on ira chercher une justice équitable », dit-il.