NETTALI.COM – L’Athletic Bilbao a battu le FC Barcelone en finale de la Supercoupe d’Espagne (3-2). Menés au score par deux fois, les Basques ont renversé la situation en arrachant une prolongation inespérée, et en s’imposant sur le fil.

Après avoir battu le Real Madrid, Bilbao s’offre donc le scalp d’un autre ténor espagnol.

Titulaire sur le front de l’attaque avec Messi et d’Ousmane Dembélé, Antoine Griezmann a allumé la première mèche de cette rencontre. Le Français inscrit le premier but de la partie en profitant d’un ballon perdu dans la surface adverse à la suite d’un bon mouvement initié par Messi. Mais Oscar De Marcos égalise deux minutes plus tard en s’échappant dans le dos de la défense sur un service d’Inaki Williams.
Sur un bon service de Jordi Alba, Griezmann inscrit son doublé dans le dernier quart d’heure. On pense être parti pour une victoire catalane, mais c’est alors que Asier Villalibre profite du dernier coup franc du temps réglementaire pour égaliser. Bilbao profite magnifiquement de ses phases arrêtées et décroche l’inespéré.

La prolongation tourne à l’avantage de l’Athletic Bilbao. Inaki Williams inscrit un superbe but qui met les Basques sur orbite. Sa frappe lointaine est un délice du genre. De frustrations en frustrations, le Barça se casse les dents. Au point de voir un Leo Messi exclu à la toute dernière minute de la prolongation. Auteur d’un mauvais geste en pleine reconversion offensive, il est logiquement renvoyé avec l’aide du VAR. C’est le premier carton rouge de sa carrière. L’Athletic Bilbao remporte donc la Supercoupe d’Espagne, son premier trophée depuis 2015.

Ronald Koeman devra donc attendre pour soulever son premier trophée avec le Barça.