NETTALI.COM – Après des déclarations contradictoires des responsables ces dernières semaines sur l’achat de vaccin contre le Covid-19, le guide suprême iranien a rejeté l’achat de vaccins américain et britannique. En tout cas, selon les chiffres officiels, Téhéran a réussi à contrôler l’épidémie en réduisant à moins de 100 morts par jour le nombre contre plus de 500 il y a quelques semaines.

L’ayatollah Ali Khamenei a tranché. Dans une déclaration retransmise par la télévision d’État, il s’est déclaré contre les vaccins américain et britannique.
” L’entrée de vaccins américain et britannique est interdite. Si les Américains avaient réussi à produire un vaccin, on n’aurait pas assisté à cette catastrophe dans leur propre pays. Il y a quelques jours, en 24 heures, il y a eu 4 000 morts dans leur pays. Si leur société Pfizer peut produire un vaccin pourquoi ils veulent nous le donner. Qu’ils l’utilisent eux-mêmes pour ne pas avoir autant de morts. ”

Pas confiance

Le numéro un iranien a ajouté qu’il ne faisait pas confiance aux États-Unis et au Royaume-Uni. Certains médias iraniens soupçonnent les fabricants de vaccins de vouloir les tester sur des populations des autres pays. Pourtant, le gouvernement iranien a annoncé qu’il avait commandé près de 17 millions de doses de vaccins au programme Covax mise en place par l’Organisation mondiale de la Santé sans préciser l’origine de ces vaccins. Ces vaccins pourraient venir de la Chine, de la Russie ou de l’Inde.

Coopération avec Cuba

Téhéran a aussi commencé le test humain d’un vaccin produit localement et la coopération avec Cuba pour la fabrication d’un second vaccin. Mais cela prendra plusieurs mois avant une production en masse.

Rfi