NETTALI.COM – Donald Trump est responsable des violences survenues mercredi soir au Capitole et a sapé les fondements de la démocratie en essayant d’utiliser la foule pour réduire les électeurs aux silence, a déclaré jeudi Joe Biden, qui lui succédera le 20 janvier à la Maison blanche.

Cette journée, qui a vu les partisans du président sortant pénétrer de force dans le bâtiment alors que les élus étaient en train de certifier le résultat de l’élection présidentielle a été l’une des plus sombres de l’histoire des Etats-Unis, a-t-il estimé, en parlant de “terroristes de l’intérieur”.