NETTALI.COM – Le décès de l’opposant malien Soumaïla Cissé ne laisse pas indifférents les acteurs politiques sénégalais. Des responsables comme Khalifa Ababacar Sall et Aïda Mbodj ont tenu à lui rendre hommage.

 

Acteur politique d’envergure et ancien président de la Commission de l’Uemoa, Soumaïla Cissé est décédé ce vendredi à Paris où il avait été évacué. Emporté par le Covid-19, son décès crée l’émoi et la consternation à Bamako mais aussi à Dakar. D’ailleurs, certains acteurs politiques sénégalais qui l’ont côtoyé ont tenu à lui rendre hommage.

C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris le rappel à Dieu de Soumaïla Cissé. M’associant à la douleur du peuple malien qu’il a tant aimé et servi, je présente mes sincères condoléances à sa famille, à ses amis, aux militants et sympathisants de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd)“, écrit Khalifa Ababacar Sall sur sa page Facebook. Et l’ancien maire de Dakar d’ajouter : “Il m’avait fait l’amitié de me rendre visite au mois d’octobre dernier, à Dakar, après de longs mois de captivité aux mains de jihadistes. Je garderai de lui l’image d’un homme digne, sincère et persévérant. Sa disparition est une grande perte pour son pays, le Mali et pour l’Afrique. Puisse Allah le Tout Puissant l’accueillir en son Paradis.”

Les mêmes prières sont formulées par la députée Aïda Mbodj. “Repose en paix cher ami. Que le Seigneur, seul maître de notre destin, t’accueille en son paradis céleste“, écrit-elle.

Membres de l’Alliance pour la république (Apr), Cheikh Ndiaye, ancien Directeur général du Centre pour le commerce extérieur du Sénégal (Cices) a aussi fait son témoignage sur le défunt chef de l’opposition malienne. “J’ai reçu Soumaïla Cissé à mon bureau au sujet du dossier des Maliens relatif à l’incendie du Pavillon vert du Cices. De lui, je retiens la simplicité, le sens de l’écoute”, écrit le maire aperiste de Lambaye.