NETTALI.COM-  Les parents d’élèves du groupe scolaire Dior ont perdu la bataille judiciaire qu’ils ont enclenchée contre la direction de l’école. Le juge des référés  les a déboutés.

Le juge du tribunal des référés a donné son verdict dans et l’affaire opposant les parents d’élèves du Groupe scolaire Dior et la Direction de l’école. Après avoir déclaré l’action publique recevable, le président du tribunal des référés les a déboutés dans leur procédure enclenchée contre l’école Dior. Il a en effet déclaré
irrecevable la procédure à l’égard d’une soixantaine de requérants.

Pour motiver sa décision, le magistrat a relevé qu’ils n’ont aucun lien avec l’établissement. Pour l’autre quinzaine de parents dont les
enfants sont effectivement scolarisés à l’école, le juge dit qu’il n’y a pas lieu à ordonner la mesure sollicitée.

A rappeler que cette procédure a été initiée suite à la décision d’exiger aux parents, en sus de la réinscription de leurs enfants, de payer les frais de scolarité des mois d’avril, mai et juin 2020. Ce qu’ils refusent car, disent-ils, cette période coïncide avec la fermeture des écoles pour freiner la propagation de la Covid-19.

Les parents d’élèves, qui ne perdent pas espoir, sont déterminés à poursuivre la bataille judiciaire. Ils ont annoncé la saisine de la Cour d’appel pour avoir gain de cause.