NETTALI.COM – Devant ce qui apparait comme une seconde vague de contaminations au coronavirus, l’ancien Premier ministre soupçonne le pouvoir de vouloir instaurer un nouveau couvre-feu à des fins de manipulation, et surtout pour limiter les libertés publiques.

Le leader du parti Act,  devant la deuxième vague de coronavirus qui prend ses aises dans le pays, parle d’un couvre-feu presque inévitable, vu les “manipulations” du pouvoir en place. ’’Il est possible d’aller à un couvre-feu’’, se laisse convaincre l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye qui était en déplacement ce vendredi à Thiès.

“Je pense qu’il (Macky Sall) va en profiter encore, sans doute pour détourner l’attention des Sénégalais sur une autre chose. Il va profiter de la situation pour limiter de nouveau les libertés. Notamment celle de manifester. C’est leur habitude. Ils vont la maintenir et c’est une réalité dont il faut tirer des leçons. La première leçon est qu’il faut éviter de se taper sur la poitrine pour dire : nous sommes les meilleurs, alors que notre système de santé affiche ses faiblesses. Donc, il faut plutôt s’orienter vers la correction de toutes ces défaillances’’, préconise l’ancien chef du gouvernement. ’’Par contre, je suis en phase avec les autorités qui invitent à épouser les mesures barrières. Mais un couvre-feu, je pense que c’est possible. Si le front social se réveille, c’est certain’’, conclut Abdoul Mbaye.