NETTALI.COM – L’ancien président du Burundi Pierre Buyoya est mort jeudi à l’âge de 71 ans, a annoncé vendredi son entourage.

Selon une de ses proches, il est mort durant un transfert médicalisé vers Paris. S’exprimant sous couvert de l’anonymat, elle a refusé de donner d’autres détails.

“Le décès de l’ancien président Pierre Buyoya se confirme, il n’y a plus aucun doute”, a tweeté Willy Nyamtiwe, directeur du service de communication de la présidence burundaise.

Buyoya, membre de la minorité tutsie, a dirigé le Burundi au total pendant treize ans, en 1987-1993 puis entre 1996 et 2003.

En octobre dernier, il a été jugé coupable par contumace de l’assassinat de Melchior Ndadaye, qui l’avait battu aux élections de juin 1993. La mort du premier président démocratiquement élu du pays, trois mois seulement après son entrée en fonction, a été l’élément déclencheur de dix années de guerre civile fatale à 300.000 personnes au moins.

Le mois suivant, Pierre Buyoya a démissionné de ses fonctions d’émissaire de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, qu’il occupait depuis 2012.