NETTALI.COM  – C’est véritablement le temps des manoeuvres politiques. Aussi bien dans l’opposition que du côté du pouvoir. Après son entrevue avec Ousmane Sonko, Khalifa Ababacar Sall est allé à la rencontre des responsables de la plateforme “Avenir Senegaal Bi ñu begg”.

C’est le dimanche 13 décembre dernier que Khalifa Ababacar Sall, accompagné d’une délégation de la coalition Taxawu Senegaal, a rendu une visite d’amitié et d’échanges à la plateforme “Avenir Senegaal Bi Ñu Begg”. A Cheikh Tidiane Dièye et aux autres membres du secrétariat politique national de la plateforme, l’ancien maire de Dakar a exprimé ses remerciements pour le soutien constant qu’ils lui ont apporté tout au long des épreuves qu’il a injustement subies. Dans le communiqué sanctionnant la rencontre, il est aussi indiqué que Khalifa Sall a exprimé la volonté de Taxawu Senegaal d’œuvrer pour le rassemblement des forces de l’opposition. Un projet auquel adhèrent déjà d’autres acteurs et organisations politiques.

“La plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Begg s’est félicitée de cette démarche qui recoupe parfaitement des initiatives similaires qu’elle a prises et qui ont également commencé à porter leurs fruits. A la suite de discussions franches et conviviales sur la situation politique nationale, les deux structures ont noté des convergences parfaites entre la vision et les objectifs qu’elles portent pour amener l’opposition à jouer son rôle avec détermination, engagement et responsabilité”, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, il a été retenu entre les deux organisations de “poursuivre les initiatives en cours pour informer et mobiliser le maximum d’acteurs ancrés dans l’opposition pour constituer un vaste cadre d’actions”, d'”oeuvrer, avec tous ceux qui sont animés du même esprit, à la constitution d’un noyau autour de valeurs partagées, en procédant notamment à la relecture des conclusions des Assises nationales et à l’actualisation des recommandations de la Cnri”.

En outre, les deux parties ont convenu de “se retrouver très prochainement pour faire le point des démarches entreprises et à chaque fois que de besoin pour approfondir leurs discussions et échanger sur la situation nationale“.