NETTALI.COM – A l’exception du fils de Baba Diao, toutes les personnes arrêtées dans l’affaire des centres de redressement de Serigne Modou Kara ont été placées sous mandat de dépôt ce lundi 7 décembre.

C’est fait. Le juge d’instruction du 8e cabinet a décidé d’accélérer la cadence. Il a placé sous mandat de dépôt les 45 personnes arrêtées dans l’affaire dite des centres de redressement et de rééducation de Serigne Modou Kara. Ces responsables de “Kara sécurité” sont inculpés pour association de malfaiteurs, traite de personnes commises en réunion, séquestrations commises avec actes de tortures corporelles, blanchiment de capitaux, détention illégale d’armes. Outre ces préventions, deux individus ont été inculpés pour vol en réunion et un autre pour trafic de drogue.

En revanche, le fils de Baba Diao Itoc, Babacar Diao dit Pépé, qui leur avait loué une maison à la zone B, a été placé sous contrôle judiciaire. Ce, après qu’il a été inculpé de recel de malfaiteurs.

Pourtant, dans son réquisitoire du 2 décembre dernier, le procureur de la République avait sollicité le placement sous mandat de dépôt de toutes les personnes arrêtées.

Il faut rappeler que c’est une affaire de vol de scooters qui a abouti à la découverte de ces actes de tortures. Les éléments de la brigade de la section de recherches ont procédé à l’arrestation des gardiens de centres de redressements localisés à Malika, Guédiawaye, Ouakam et Zone B.