NETTALI.COM – Après avoir révélé que le chef de l’Etat a monté un groupe de boucliers, composés de cadres de son parti, pour défendre son action politique, L’As donne la parole à Mame Mbaye Niang qui dément l’existence d’une telle structure.  

 Dans sa livraison d’hier, jeudi, le quotidien L’AS faisait état de la naissance d’une plateforme composée de ministres, Dg et parlementaires chargés de rôles pour défendre les réalisations du chef de l’État, Macky Sall. Le journal a même écrit que le président Sall a inspiré la création de cette structure aux fins de vulgariser sa vision et montrer ses réalisations aux populations. Selon toujours nos confrères, le président de la République a choisi une trentaine de jeunes responsables de l’Alliance pour la République (APR) pour donner corps à ce projet.

Coup de théâtre pour ne pas dire rebondissement spectaculaire. Cité dans l’article comme faisant partie du groupe, le chef de cabinet du Président, Mame Mbaye Niang, dément. L’ex-ministre de la Jeunesse soupçonne certains pontes du régime d’être à la manœuvre pour manipuler des cadres du parti.

“C’est faux ! Je ne fais partie d’aucune initiative de ce genre. Je n’ai rien à voir avec cela. Une telle réunion n’a jamais eu lieu. Vous parlez d’une réunion qui a eu lieu depuis plusieurs mois avec le Président. On vous manipule. Le Président n’est pas au courant d’une telle initiative, ce n’est pas vrai”, rejette le chef de cabinet du président de la République Mame Mbaye Niang.

Cependant, ce vendredi, L’As écrit que, de sources sûres, une réunion a eu lieu, mercredi dernier, sous la présidence de Mahmoud Saleh que le journal dit avoir joint pour recouper l’information. Mieux, Birame Faye lui-même a informé sur sa page twitter que le chef de l’État l’a nommé coordonnateur de cette plateforme de débatteurs qui s’est réunie également hier.

Pour mémoire, parmi les cadres cités comme membres de ce groupe, il y a le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent(PSE), Abdou Karim Fofana, de la ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, le secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr, le ministre de l’Urbanisme, de l’Hygiène publique et du Logement, Abdoulaye Sow, le secrétaire d’État chargé de la Promotion des Droits humains et de la Bonne gouvernance, Mamadou Salif Sow, Néné Fatoumata Tall ministre de la Jeunesse et Samba Ndobène Ka, les députés Abdou Mbow, Sira Ndiaye et Aminata Guèye.