NETTALI.COM – Invité de l’émission “Jury du dimanche” sur Iradio, le directeur de l’Institut Warc s’est prononcé sur un éventuel refus de Donald Trump de quitter la Maison blanche après avoir été battu par Joe Biden. Tout en renseignant sur ce qui pourrait arriver au président déchu, Ousmane Sène justifie l’attitude de Trump par un désir de se représenter en 2024.

A en croire le Professeur Ousmane Sène, il est déjà arrivé qu’un président américain refuse sa défaite. Invité de Mamoudou Ibra Kane à l’émission “Jury du dimanche” sur Iradio, le directeur de l’Institut Warc a expliqué la conséquence qui pourrait découler d’un tel refus. Il renseigne ainsi qu’il y a deux situations ou manifestement les présidents ne voulaient pas partir, mais leurs initiatives se sont terminées en eau de boudin. Il reste persuadé que ce sera le cas pour Donal Trump.

Cependant d’ici le 25 janvier, date de l’investiture du nouveau président,  dit-il, “Donal Trump qui semble rancunier, va empêcher le plus longtemps possible à Joe Biden d’avoir accès aux documents et surtout à la sécurité, encore que deux commissions- celles qui auraient dû se réunir régulièrement pour que la passation de service se passe sans anicroches- eussent été mises en place“. Mais, se désole l’invité de “JDD”, “Donal Trump a interdit à tous ceux qui sont de son côté, de se rapprocher d’un quelconque membre du groupe de Biden. Et il va faire tout pour prendre des décisions qui pèseront encore sur la capacité de Biden de fonctionner“.

Cependant, si le Président sortant refuse de quitter, “les services secrets viendront le prendre, lui donner son baluchon et lui dire au revoir M. le Président“, informe M. Sène convaincu que Donal Trump est en train de monter tout ce théâtre, parce qu’il veut être candidat en 2024.

Pour étayer son argumentaire, il souligne qu’il est plus jeune que Joe Biden. Mais on ne voit pas dans l’environnement républicain, quelqu’un qui a le profil de Trump. Troisième argument : “on ne voit pas dans le landerneau politique démocrate quelqu’un qui puisse tenir tête à Donal Trump, parce que ses scores sont surprenants“. “Il a perdu, mais il a perdu de manière surprenante. Partout où on pensait qu’il allait être battu à plate couture, cela n’a pas été le cas. Même chez les noirs, chez les latinos et les femmes. Et pourtant, chacun disait qu’il est inutile. Le pourcentage de vote que lui ont donné ces gens-là, de mémoire d’homme, on ne l’a jamais donné à quelqu’un qui a le profil de Biden. Ce qui veut dire que Donal Trump, sur le plan politique n’est pas grillé. Loin de là. Je me dis qu’il est en train de jouer le rôle de celui qui ne perd jamais pour que les républicains en 2024 le choisissent comme de candidats“, analyse l’ancien chef du département d’anglais de l’Ucad.

Par ailleurs, Ousmane Sène pense que Trump peut se retrouver en prison. “Quand on est milliardaire et que l’on paie 750 dollars d’impôts pendant plus de 10 ans, le fisc doit vous poursuivre. Trump a beaucoup de casseroles. Il peut se retrouver en prison“, soutient-il.