NETTALI. COM – La grève des transitaires, commerçants et transporteurs évoluant au Port de Dakar, n’a duré finalement 24heures. Les grévistes ont suspendu leur mouvement ce mardi 17 novembre 2020.

Tout est bien qui finit bien. Les transitaires, commerçants et transporteurs ont mis fin à leur grève de 72h qu’il avait entamée ce lundi 16 novembre 2020. Une décision qu’ils ont prise après une réunion de plus de 9 tours d’horloge avec les autorités portuaires.

Ainsi, les discussions se poursuivent, selon nos sources. En effet, ces travailleurs du Port autonome de Dakar dénoncent l’absence de gouvernance portuaire par rapport aux services non rendus et facturés par les compagnies maritimes. En guise d’exemple, ils ont évoqué les frais liés au nettoyage du conteneur, avis d’arrivée et frais de communication. Également, ils ont fustigé l’absence d’autorité de régulation ou d’arbitre pour le secteur portuaire capable de sanctionner la défiance des compagnies vis-à-vis de la législation nationale (arrêtés sur le transport, homologation des tarifs) ou supranationale (Accord sur la Facilitation des Echanges de Bali entré en vigueur en 2017).

Autres griefs déplorés par les transitaires, commerçants et transporteurs du Port, le non-paiement des frais d’immobilisation par les compagnies maritimes aux transporteurs depuis 2018 ainsi que le refus systématique d’appliquer les décisions prises par les autorités gouvernementales. Il s’y ajoute la non-application des textes réglementaires par les compagnies maritimes et l’ingérence dans le transport terrestre public alors qu’elles détiennent uniquement des licences de transport privé.