NETTALI.COM – Alors que certains avaient annoncé sa sortie du gouvernement, Serigne Mbaye Thiam reste encore dans la course, à la suite du remaniement ministériel. Le président de la République, Macky Sall,a décidé de lui renouveler sa confiance  à la tête du ministère bien stratégique de l’Eau et de l’Assainissement. Décryptage !

Certains ne vendraient pas cher la peau de Serigne Mbaye Thiam, un des ténors du Parti socialiste (PS) qui avait fait une sortie publique pour dire que l’intérim du poste de secrétaire général de ce parti, assuré par Mme Aminata Mbengue Ndiaye, suite au rappel à Dieu de feu Ousmane Tanor Dieng, tirait en longueur. Serigne Mbaye Thiam affichait, en même temps, son intérêt pour cette station de secrétaire général du PS.

Tombée en pleine période où bruissaient toutes sortes de rumeurs sur le remaniement, cette sortie avait été interprétée comme le signe de la mésentente qui existe entre lui et Aminata Mbengue Ndiaye, Président du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT). Mais aussi un coup de gueule de sa part, pour préparer ses arrières et s’aménager une marge de manœuvre en vue des perspectives de 2024.

Donc, le départ de Serigne Mbaye Thiam du gouvernement était imminent, à ce moment-là.

A la lumière du remaniement, cette lecture des faits s’est révélée totalement erronée. Que s’est-il donc passé pour que Serigne Mbaye Thiam reste toujours au poste au sein du gouvernement ? Cette question, ses adversaires qui misaient sur son départ du gouvernement, se la posent encore. En vérité, ceux qui évoquaient sa sortie du gouvernement ignorent les bons rapports qui existent entre le président Macky Sall et Serigne Mbaye Thiam.

Déjà, en mars 2012, alors que Me Abdoulaye Wade passait ses derniers jours à la tête de la magistrature suprême, c’est Serigne Mbaye Thiam qui avait été choisi par Macky Sall, soutenu par la coalition Benno Siggil Senegaal, pour le représenter à la Commission nationale de recensement des votes. Aurait-il pensé un seul instant que Serigne Mbaye Thiam n’était pas fiable qu’il ne l’aurait pas envoyé le représenter et parler en son nom, du fait des enjeux énormes que cette élection draînait. Une marque de confiance qui est du reste passée inaperçue. Marque de confiance qui en fait aujourd’hui l’un des plus anciens ministres de Macky Sall, depuis 2012, sous le gouvernement Abdoul Mbaye, qu’il siège.

Les signaux ne manquent pas. Alors qu’il était ministre de l’Education nationale, il a souvent reçu des félicitations du chef de l’Etat Macky Sall, en pleine réunion du Conseil des ministres. Lorsqu’il s’était agi de mouiller le maillot en Casamane dans des zones que beaucoup d’officiels sénégalais évitent de se rendre, car considérées comme des bastions du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), il n’a pas hésité à arpenter les pistes sinueuses, non-sécurisées, pour y apporter de la craie. Début février 2016, il gagne la zone rouge de la Casamance pour le lancement de la construction d’une école primaire, précisément à Touba Tranquille, à 500 m de la Gambie. Ici, certains élèves suivaient leur scolarité en Gambie. Il s’était permis, au passage, de prendre langue avec des responsables du MFDC en toute discrétion, pour qu’ils ne cafouillent pas le projet. Cette performance avait marqué le président Sall au point d’ailleurs qu’il l’avait félicité en pleine réunion de Conseil des ministres (10 février 2016).

Sans doute que feu Ousmane Tanor Dieng n’est pas étranger à cette confiance accordée. Dans la bataille qui se mène, il faudra sans doute se remémorer des propos tenus par le président Macky Sall, lorsqu’il s’était rendu au domicile de feu Ousmane Tanor Dieng pour y présenter ses condoléances. Macky Sall, qui voue une considération réelle à ce dernier, comme s’il lisait un testament que lui avait confié ce dernier avant de quitter le monde, a fait une confidence qui sera révélée le moment venu…

La reconduction de Serigne Mbaye Thiam dans le gouvernement n’est pas anodine…

Avec Enquête