NETTALI.COM – En composant la liste du nouveau gouvernement, Macky Sall a écarté toutes les personnalités auxquelles il était prêté, à tort ou à raison, des ambitions présidentielles. 

A la lecture de la composition du nouveau gouvernement par le porte-parole, Seydou Guèye, il apparait clairement que la plupart des personnalités décrites comme de potentiels « dauphins » de Macky Sall ont été écartés, notamment, Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Ba et Mouhamadou Makhtar Cissé, respectivement ex-ministre de l’Intérieur, ministre des Affaires étrangères et ministre du Pétrole et des Energies.

Relevée de ses fonctions de présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Touré a été remplacée par Idrissa Seck. Une persistante rumeur annonçait Abdallah Dionne au Conseil économique, social et environnemental, finalement ce dernier n’hérite d’aucun poste.  Du moins, pour l’heure.

Autre surprise, Aïssata Tall Sall, l’ex-porte-parole du Parti socialiste qui avait appelé à voter Macky Sall à la dernière présidentielle, devient ministre des Affaires étrangères. Aussi, Oumar Sarr, démissionnaire du Pds, intègre-t-il l’attelage ?

Il faut aussi relever que Cheikh Oumar Anne et Abdou Karim Sall, cités, à tort ou à raison, dans des affaires pas claires, restent dans le gouvernement.

 Yankhoba Diattara du parti Rewmi est le désormais nouveau ministre de l’Economie numérique et des télécommunications. L’ancien rewmiste, Oumar Gueye de Bambilor, est le nouveau porte-parole du gouvernement, tandis que Abdou Latif Coulibaly devient secrétaire général du gouvernement.

Mahmouth Saleh, sort renforcé de ce remaniement, puisqu’il est désormais ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République.

Abdou Karim Fofana remplace Cheikh Kanté, l’ex-ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent, nommé envoyé spécial du chef de l’Etat.