ANKARA (Reuters) – Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé lundi ses compatriotes à cesser d’acheter des produits français, une nouvelle étape dans la montée de la tension entre Ankara et Paris au sujet de la lutte contre l’islamisme en France.

Le chef de l’Etat turc avait déjà estimé ce week-end que son homologue Emmanuel Macron devrait se faire soigner, ce qui a conduit Paris à rappeler son ambassadeur en Turquie.

“De la même manière qu’ils disent en France ‘n’achetez pas des produits de marques turques’, j’appelle tous mes concitoyens à ne pas aider les marques françaises ou à en acheter”, a dit le chef d’Etat.

Selon l’institut statistique turc, la France est la dixième source d’importations en Turquie et elle est la septième destination des produits turcs. Parmi les produits français les plus importés figurent les automobiles, très populaires dans le pays.

Pour Recep Tayyip Erdogan, les dirigeants européens doivent se hâter de mettre fin aux projets “anti-islam” du président français.