NETTALI.COM- Mettre fin aux litiges fonciers qui deviennent récurrents au Sénégal, c’est ce que veut le président de la République, Macky Sall.  Il a mis en garde les maires.

Le chef de l’ETat n’a pas mis de gants envers les maires bradeurs des terres. Il a tapé fort sur la table pour demander aux élus locaux, de cesser les bradages des terres du domaine national. « On vous a confié les terres. Cela ne veut pas dire que c’est parce que vous êtes des maires, vous avez votre conseiller municipal, que vous avez le droit de distribuer le territoire de votre commune de façon à faire plonger le pays dans une situation grave. Si vous continuez ainsi, tout le domaine national va devenir privé. Chaque jour , je reçois des dossiers au moins 50 dossiers brûlants relatifs au foncier », a déclaré le président de la République, Macky Sall, présidant, ce jeudi, la journée de la décentralisation au centre international Abdou Diouf de Diamniadio.

Levant le ton, le chef de l’Etat de préciser : « nous n’allons pas laisser passer cette situation parce qu’elle a atteint des limites que l’on ne peut plus dépasser. Il faut qu’ensemble nous travaillons pour les besoins des populations. Il faut éviter d’allouer les terres aux étrangers. C’est la nouvelle tendance ».

Par ailleurs, il a indiqué que pour le projet du Train express, l’Etat a  payé des indemnités qui ont avoisiné 80 milliards de francs CFA. Et regrette-t-il, « si les indemnités que nous payons deviennent plus chères que les projets, on va renoncer au développement ».