NETTALi.COM – Evoquée par le député libéral Toussaint Manga dans un message publié sur sa page Facebook, l’idée d’une alliance politique Pds-Pastef pour une opposition plus forte en vue des prochaines échéances électorales ne semble pas faire l’unanimité pour le moment. En effet, si du côté de la formation de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, cette proposition semble trouver un écho favorable chez certains responsables libéraux, ce n’est pas le cas chez les Patriotes d’Ousmane Sonko où on semble plutôt jouer la carte de la prudence.

Une alliance politique entre le Parti démocratique sénégalais et le Pastef d’Ousmane Sonko, c’est l’idée agitée par le député libéral Toussaint Manga. Dans un message publié sur sa page facebook, le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) estime que « le pôle politique qu’il faut créer pour une opposition plus forte, c’est le tandem Pds-Pastef. Cela ne changera en rien aux projets de société des deux partis en 2024. Il faut bien me lire ».

Du côté de la formation libérale, on semble plutôt séduit par cette proposition de l’ancien Secrétaire général du Mouvement des élèves et étudiants libéraux. « Docteur Toussaint Manga, je suis d’avis !! Je vous ai bien lu !! Niouniouy Diépi douniou Diépi wanté! Les Jaloux ne commentent pas ici », a réagi sa collègue Mame Diarra Fam. Abondant dans la même direction, l’ancien porte-parole Babacar Gaye estime qu’«à Ziguinchor et à Bignona les jalons de cette jonction sont posés depuis la Présidentielle de 2019. Reste maintenant autour de quelles valeurs et qui sera le porte étendard de cette coalition ?».

Même son de cloche chez Assane Ba, secrétaire national chargé de la mobilisation et de la propagande du Pds qui souligne au sujet de la construction qu’elle doit être « maintenant et aujourd’hui ». « A mon avis, Toussaint, il faut aller au-delà de Pds Pastef, notre parti à une bonne expérience électorale doublée d’une expertise réelle en matière de coalitions. Il faut avoir des objectifs clairs et tenir compte aussi des affinités que nous avons avec certains pôles politiques. Cette construction, c’est maintenant et aujourd’hui ».

Si du côté du Pds, on semble accueillir avec ouverture cette proposition d’alliance, tel n’est pas le cas chez les Patriotes. En effet, joint au téléphone par Sud quotidien hier, sur cette idée, El Hadji Malick Ndiaye a opté pour la carte de la prudence. Selon le secrétaire à la communication de Pastef, l’honorable député Toussaint Manga a seulement exprimé son avis sur une question que son parti n’a pas encore abordé dans ses instances. « L’honorable député Toussaint Manga a juste exprimé son avis sur une question sur laquelle notre parti ne s’est pas encore penché. A ce titre, je ne peux dire que je suis pour ou contre cette idée de pôle politique entre nos deux formations politiques. Toutefois, le moment venu, notre parti si besoin en est donnera sa position sur cette question. Mais, pour le moment, je ne peux rien dire à ce propos ».

C’est dire que, même si le ballon de sonde est lancé, les premiers pas d’une telle alliance restent encore à poser.

 

Avec Sud Quotidien