NETTALI.COM – Selon la presse malienne, Soumaïla Cissé a été libéré par les djihadistes dans une atmosphère électrique. Son garde du corps aurait même été tué. 

Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaila Bocar Cisse, libéré des mains des radicaux opposés à toute forme de campagne politique. C’est après des coups de feu qui ont fait des morts et des blessés parmi les membres de la délégation. Selon notre source Mali Actu, le garde du corps de l’ancien président de la commission de l’Uemoa a  tué . “Soumaila, lui-même, à un doigt touché“, relate la même source.

Des minutes plus tôt, le journal français Le Monde mettait dans la balance l’éventualité de la libération de l’ancien leader de l’opposition parlementaire Soumaïla Cissé et de l’otage française Sophie Pétronin. “Plus d’une centaine de djihadistes condamnés ou présumés ont été libérés au Mali au cours du week-end dans le cadre de négociations pour la libération d’une personnalité malienne et d’une Française supposés être aux mains des djihadistes“, avait indiqué Le Monde citant des sources proches des tractations.