NETTALI.COM – Les dés sont jetés. Dame Amar, sa copine, Alya Bakhour, Fatima Rigal alias Poupette, Amadou Niane, Louty BA et Cie renvoyés en correctionnel. Cela fait suite à l’ordonnance du juge du 8e cabinet, Mamadou Seck, en charge de l’instruction du dossier.

Dans ce dossier, Lamine Diédhiou, agent de police, est visé pour complicité de violation du couvre-feu et corruption alors qu’Amadou Niane est soupçonné de recel de malfaiteurs, rapporte Libération.

Le reste du groupe est poursuivi pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi sur le couvre-feu.

Toutes leurs demandes de mise en liberté provisoire ont été rejetées. Mais, les prévenus ne s’avouent pas encore vaincus. La chambre d’accusation, saisie, statuera cette semaine.