NETTALI.COM – Le parquet a requis ce jeudi 17 septembre, une peine de 2 ans ferme contre un agent de police à la retraite. Sadibou Nioma Faye alias Pape Faye comparaissait à la barre de la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar pour association de malfaiteurs, de vol en réunion portant sur près de 7 millions de francs CFA au préjudice de Sabirou Adjayi, un ressortissant béninois.

Saisi par le nommé Matar Guèye qui avait déposé contre Sabirou Adjayi, une plainte pour escroquerie portant sur 1,600 millions francs CFA, Sadibou Nioma Faye alias Pape Faye qui était encore en fonction, a fait une descente, chez le Béninois, un matin à 6  heures sans mandat, en compagnie du sieur Guèye. D’après Adjayi, le policier l’a brutalisé et en compagnie de son acolyte, ils ont ouvert son magasin et saisi ses biens. Ils ont, toujours selon lui, pris dans sa chambre, la somme 4,8 millions de CFA destinés au pèlerinage à la Mecque qu’il devait effectuer. Un autre montant de 2 millions de FCfa trouvé dans son véhicule, a été aussi subtilisé, selon ces mêmes accusations.

Des accusations qui ont été réfutées par le prévenu, enquêteur au moment des faits. Ce dernier a de son côté estimé avoir mené son enquête, selon les règles de l’art. Ce qui selon lui, a conduit à la condamnation du Béninois. T. Le policier précisera toutefois ne pas détenir de mandat écrit mais verbal au moment de la perquisition. ” Sur main levée de mon supérieur hiérarchique, j’ai fait une descente chez lui car il s’apprêtait à voyager. Au moment de procéder à son arrestation, Matar m’a indiqué un sachet dans lequel, j’ai trouvé un paquet d’argent et des billets blancs. Lesdits billets ont été envoyés à la Bceao pour être examinés “, s’est-il défendu.

Le conseil de la partie civile, Me Abou Dialy Kane est quant à lui convaincu de la culpabilité du prévenu. Il a ainsi dénoncé “cette pratique récurrente” dans la police. ” Les faits sont récurrents. Tous les jours nos clients se plaignent de ce genre d’acte. C’est la réalité et l’histoire va me donner raison. Il a fait une descente musclée sur les lieux en compagnie du plaignant et d’ un Asp sans mandat. C’est du banditisme “, a fustigé Me Kane. Il réclamé la somme de 10 millions de FCFA pour le préjudice subi par son client.

Le parquet a lui requis deux ans de prison ferme contre Sadibou Nioma Faye et Matar Guèye, non comparant.
L’avocat de la défense a quant à lui sollicité la relaxe pure et simple du policier à la retraite, qui dit-il, ” ne faisait qu’exercer sa fonction”.

Le jugement sera rendu le 5 novembre prochain.