NETTALI.COM – L’équipe de campagne de Donald Trump a démenti jeudi les accusations d’une ancienne mannequin qui accuse, dans les colonnes du Guardian, le président américain de l’avoir agressée sexuellement en 1997 lors de l’US Open de tennis.

Amy Dorris, dans une interview exclusive au quotidien britannique, déclare que Trump, alors encore promoteur immobilier à New York, l’a agressée dans sa loge VIP cette année-là à Flushing Meadows. Elle était âgée de 24 ans, précise le journal.

“Ces allégations sont totalement fausses”, a déclaré Jenna Ellis, conseillère juridique de l’équipe de campagne de Trump, en menaçant le Guardian d’action en justice pour cette “publication malveillante”.

Reuters n’a pu joindre ni le Guardian ni Amy Dorris.

Donald Trump a été plusieurs fois accusé de méconduite sexuelle avant son élection à la Maison blanche. Dans un enregistrement datant de 2005 diffusé pendant la campagne présidentielle de 2016, il se vantait de pouvoir “attraper les femmes par la chatte” grâce à sa célébrité. Le candidat avait fini par regretter ces “propos de vestiaires”.

Reuters