NETTALI. COM- Une caissière de l’agence Crédit mutuel du Sénégal de Sahm, accusée d’avoir pompé  40 millions de francs Cfa, encourt 5 ans de prison ferme.

5 ans de prison ferme, c’est la peine que risque une des caissières de l’agence Crédit mutuel du Sénégal sise à Sahm en l’occurrence Ndèye  Ndella Guirandou Diouf. Attraite à la barre du tribunal correctionnel de Dakar, elle est poursuivie pour escroquerie portant sur des deniers publics évalués à 40 millions de francs CFA et blanchiment de capitaux.

Les faits qui lui sont reprochés remontent en 2018. Cette dernière, chargée d’approvisionner les caisses de la mutuelle, s’approvisionnait elle-même jusqu’à créer un gap de 40 millions de francs CFA. Son pot-aux-roses découvert lors d’un contrôle inopiné, ses supérieurs lui ont demandé des justifications. Chose qu’elle a faite en avouant les forfaits commis.

A l’en croire, elle a retiré plus de 28 millions de francs CFA qu’elle dit avoir envoyé à des personnes dans le cadre d’un marché de concombres de mer. Toujours dans ses explications, elle révèle avoir remis 11 millions à une certaine Aby Ndiaye, ancienne employée de la boite qui, en décembre dernier, a été condamnée à 2 ans ferme pour détournement portant sur 47 millions F CFA.

Quid du trou de 22 millions qui a été découvert au cours de l’enquête ? Elle dégage ses responsabilités. Ce qu’elle reconnait, ce sont les 40 millions qu’elle dit avoir retirés. Et, justifie-t-elle, pour se tirer d’affaire, si elle a agi ainsi c’est parce qu’elle a été envoûtée.

La partie civile, réclame, pour réparation du préjudice subi, le montant de 70 millions de francs CFA.

La défense a plaidé la disqualification des faits initiaux imputés à leur cliente en vol. Mieux, elle a sollicité la clémence dans la mesure où cette dernière a donné comme caution sa maison, évaluée à une quarantaine de millions F CFA.

Le tribunal rend le délibéré le 10 septembre prochain.