NETTALI. COM- Le juge des référés du Tribunal de grande instance de Dakar a encore prorogé au lundi 31 août 2020, le délibéré sur la procédure d’assignation en expulsion dirigée contre Aby Ndour par Goudiaby Atepa.

Finalement c’est le 31 août prochain que ce dossier sera vidé. Le délibéré devait être rendu le 17 août mais il a été prorogé à ce jour. Ce lundi, il est à nouveau renvoyé.

Pour rappel, Pierre Goudiaby Atepa,  l’association SOS littoral ainsi que des sculpteurs installés sur la Corniche Ouest reprochent Aby Ndour d’occuper l’espace où elle tient son commerce.

Lorsque le dossier a été plaidé, l’avocat de la chanteuse a demandé au juge de déclarer la procédure irrecevable parce que l’association SOS littoral n’est pas habilitée à initier cette action. Me Seydou Diagne a également soutenu que sa cliente dispose d’une autorisation de la mairie de Fann.

L’avocat de Pierre Goudiaby Atepa et Cie a soutenu que Sos littoral est fondée, car étant une association luttant pour la défense de l’environnement. Donc, le  Code de l’environnement lui confère ce droit.

Pour ce qui est de l’autorisation, Me Ousseynou Ngom et Youssoupha Camara ont laissé entendre qu’elle n’est pas légale puisque c’est l’Ageroute qui en a la compétence. Il s’y ajoute que les textes de  l’Ageroute ne permettent pas la délivrance d’une autorisation pour des emprises de voies classées.

Pour finir, Me Ngom a fait état d’un arrêté préfectoral de 2017, interdisant toute installation dans la zone pour des  raisons de non conformité au schéma d’urbanisme. Mais également compte tenu des risques sécuritaires auxquels peuvent être exposés le Cardinal et le personnel de l’Ambassade du Mali.