NETTALI.COM – Le ministère de la défense espagnol a rendu public le rapatriement de 25 soldats de l’armée de l’air qui étaient déployés à Dakar, au Sénégal. Ils faisaient partie du “Détachement d’Ivoire”, soutenant la mission internationale “Barkhane” au Sahel, dirigée par la France et à laquelle l’Espagne participe depuis 2013.

Selon des sources officielles, certains membres de la mission présentaient de légers symptômes, et il a été décidé de soumettre l’ensemble du contingent à des tests PCR. Au total, 25 militaires ont été testés positifs, tous asymptomatiques ou légers.

Conformément aux protocoles sanitaires établis par les forces armées, les personnes concernées sont restées en quarantaine jusqu’à leur évacuation vers l’Espagne, qui a eu lieu le 15 août. Ils doivent maintenant mettre fin à la quarantaine sur le territoire national. Quinze d’entre eux le feront à la base aérienne de Getafe et les dix autres à Torrejón.

Deux des personnes touchées, qui présentaient des symptômes, ont été admises à l’hôpital Gómez Ulla de Madrid, mais ont maintenant obtenu leur congé.

Le reste du contingent, une quarantaine de personnes, est maintenu en quarantaine dans les installations de Dakar, bien qu’il ait été testé négatif aux tests PCR. Ils y subiront toutes les mesures de protection et de sécurité mises en place pour éviter la contagion.

Ils retourneront dans la zone une fois la quarantaine terminée
La Défense prévoit d’affrêter un vol la semaine prochaine entre l’Espagne et Dakar, afin de transférer les militaires qui doivent poursuivre la mission une fois que leur quarantaine sera terminée et qu’ils seront à nouveau sollicités pour un PCR.

Le détachement Ivoire, situé sur la base Aérienne Senghor de Dakar, compte environ 65 hommes et deux avions T-21 (CASA C-295M). Sa principale mission est de contribuer au transport logistique en soutien de la France dans la lutte contre le terrorisme au Sahel.