NETTALI.COM – Invité de l’émission “Jury du dimanche” d’Iradio, le président fondateur honoraire du Parti pour la construction et la solidarité et par ailleurs membre de la coalition Jotna, a lancé une sorte de mise en garde au Président Macky Sall au cas où il tenterait de briguer un troisième mandat.

Aujourd’hui, tous les démocrates sont d’accord qu’il faut limiter les mandats à deux, en Afrique. Et que tous ceux qui veulent dépasser ces deux mandats, vont avoir des problèmes.” La mise en garde est de Boubacar Camara, président fondateur honoraire du Parti pour la construction et la solidarité. Selon ce membre de la coalition “Jotna” d’Ousmane Sonko,  “la question n’est pas une question juridique ou juridictionnelle, mais c’est un problème politique“. Par conséquent, l’invité du “Jury du dimanche” sur Iradio estime que Macky Sall ne peut pas politiquement avoir deux mandats et demander un troisième.

Il ne peut pas avoir combattu contre un troisième mandat du Président Wade et en demander. Sur le plan éthique, il ne peut avoir déclaré que c’était son dernier mandat et se présenter. Sur le plan moral, il ne peut pas connaitre les conséquences éventuelles de cette décision et demander un troisième mandat. Et je pense qu’il aura la sagesse de ne pas aller vers cette direction“, fulmine-t-il.

Par ailleurs, M. Camara a déclaré que les élections locales doivent se tenir rapidement. “Ne pas faire les élections sous prétexte de pandémie ou de fichier est une atteinte au règlement de la démocratie“, martèle-t-il.

Quid de ses relations avec le leader de Pastef ? “Je ne suis pas en concurrence avec Ousmane Sonko. Ceux qui attendent cette concurrence, perdent leur temps“, assène-t-il.