NETTALI. COM- Le verdict de l’affaire Ousseynou Diop, initialement prévu ce mardi 4 août 2020, a été renvoyé. Cela, à cause de la grève des travailleurs de la justice. 

La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar a prorogé le délibéré au  18 août prochain. La grève du Syndicat des travailleurs de la justice ( Sytjust) est à l’origine de la prorogation.

Pour rappel, le parquet a requis 20 ans de réclusion criminelle contre Ousseynou Diop. Celui-ci avait tué le taximan Ibrahima Samb d’une balle dans la tête. L’accusé, attrait pour l’infraction d’assassinat, avait plaidé la thèse de l’accident puisqu’il s’agissait d’une balle perdue.

Le réalisateur avait tiré trois balles : une dans l’air, une seconde dans la roue du véhicule du taximan et une troisième à la tempe de ce dernier.

La famille de la victime, via ses avocats, a réclamé 500 millions F Cfa, soit 300 millions pour la mère et 200 millions pour les deux sœurs du taximan qui était célibataire sans enfant. Quant au Regroupement des chauffeurs de taxi, qui s’est constitué partie civile, il a réclamé le franc symbolique.

L’avocat de défense a estimé que dans cette affaire, il n’y a pas eu de préméditation et Ousseynou Diop n’avait aucunement l’intention de tuer le taximan. Il a ainsi demandé au juge de disqualifier les faits d’assassinat qui sont reprochés à Ousseynou Diop en coup mortel, c’est à dire coup et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.