NETTALI.COM  – Chaude soirée à Keur Massar. Déguerpis des alentours du marché du rond-point, les marchands ambulants ont laissé éclater leur colère en mettant le feu aux locaux de la mairie.

Depuis le mois de mars dernier, les marchands ambulants de Keur Massar sont dans le désarroi total. A cause de la pandémie de Covid-19, ils avaient été déguerpis par les autorités afin d’éviter les rassemblements pouvant favoriser la propagation du virus. Et depuis, ils n’ont plus grand-chose à se mettre sous la dent.

Mais avec les fêtes de Tabaski, ils espéraient retrouver leurs lieux de commerce afin de faire quelques bonnes affaires. Malheureusement pour eux, les autorités se sont opposées à leur retour au rond-point. Pourtant, ils disent avoir décaissé de l’argent pour acquérir ces places. Face à la détermination des autorités, les jeunes marchands ambulants ont laissé éclater leur colère. Ils sont affrontés aux forces de l’ordre pendant une bonne partie de l’après-midi de ce dimanche. Et en début de soirée, ils ont réussi à mettre le feu à la mairie. Les dégâts sont importants. D’après nos sources, le service d’etat civil a été sérieusement touché. Aux dernières nouvelles, le maire de la localité devrait s’adresser à la presse.