NETTALI. COM – La Société africaine de raffinage (Sar) réagit suite aux informations parues dans la presse et faisant état d’un déficit de combustible qui risque de créer un blackout de la Senelec. 

Dans un communiqué, la Sar informe l’opinion que “contrairement aux rumeurs distillées, il n’y a aucune rupture dans la chaine d’approvisionnement en produits pétroliers“.

L’entreprise dirigée par Serigne Mboup rassure que “les stocks sur le territoire national sont suffisants pour satisfaire la demande du marché local“. Et qu’en conséquence, “il n’y a aucune menace sur la fourniture de Senelec en produits pétroliers”.

Par ailleurs, la Sar rappelle que de manière générale, le processus d’approvisionnement du pays en produits pétroliers est une mission de service public que l’État a confiée à la Sar. Aussi rassure-t-elle que “le gouvernement a pris les dispositions idoines pour un approvisionnement régulier et sécurisé du pays en produits pétroliers“.