NETTALI.COM – Dame Amar et Cie risquent de passer la fête de la Tabaski en prison. Leur demande de liberté provisoire a été rejetée ce jeudi par le juge d’instruction.

La liberté provisoire introduite par les avocats de Dame Amar et Cie suite au décès de Hiba Thiam dans un appartement aux Almadies, a été rejetée par le juge d’instruction.

En effet, selon nos informations, le juge a fondé son refus sur le fait que Dame Amar, Jacqueline Fatima et Alya Bakhir doivent encore être entendus dans le fond, dans le cadre d’une confrontation.

Rappelons que Dame Amar, sa copine Alya, Diadia Tall, Louty Ba, Amadou Niane, les surnommés «Nekh» et «Poupette» sont poursuivis pour “association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne à danger et violation de la loi sur le couvre-feu”. Amadou Niane est visé, lui, pour recel de malfaiteur. Il n’a pas été placé sous mandat de dépôt.