NETTALI.COM  – L’affaire Khalifa Sall s’est invitée à la marche de ce vendredi des collectifs Ñoo lank, Aar liñu bokk et la plateforme multi-luttes Doyna. Présent à la manifestation, Barthélemy Dias a dénoncé un complot dont aurait été victime l’ancien maire de Dakar.

Condamné à cinq ans de prison ferme dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Ababacar Sall a passé deux ans et demi de sa vie dans une cellule de la prison de Rebeuss avant de sortir à la faveur d’une grâce présidentielle. Bientôt un an après, son cas est revenu dans le débat politique. La cause: le rapport sur la base duquel il avait été poursuivi ne fait pas partie de ceux publiés cette semaine par l’Inspection générale d’Etat (Ige). Une curiosité qui met Barthélemy Dias dans ses états. Le poulain de l’ancien maire de Dakar est revenu sur la question en marge de la marche de ce vendredi des collectifs Ñoo lank, Aar liñu bokk et la plateforme multi-luttes Doyna.

Le maire de Mermoz-Sacré-coeur parle d’un vaste complot politique contre Khalifa Ababacar Sall.

Je répète et je confirme avec force que l’affaire Khalifa Sall a été l’un des plus grands complots politiques de l’histoire du Sénégal“, a-t-il lancé aux journalistes qui l’ont interpellé sur la question. Et Barthélemy Dias de poursuivre : “Je préfère répondre par le mépris à tous ces fonctionnaires et à tous ces magistrats qui se sont permis de verser dans ce complot. Je prie le bon Dieu, de toutes mes forces, qu’il nous donne la sagesse, la santé, la force d’être demain devant ces personnes. On s’aura si ce qu’ils ont fait est normal ou pas.”

Pour rappel, le président de l’Union des magistrats du Sénégal, Souleymane Téliko, a déclaré récemment dans la presse que les droits de la défense n’avaient pas été respectés lors du procès de Khalifa Ababacar Sall.