NETTALI.COM – Le ministre des transports aériens, Alioune Sarr va devoir appliquer la réciprocité comme il l’avait promis. En effet, malgré les négociations faites au Sénégal avec leurs représentants, l’Union européenne a campé sur sa position. Le Sénégal fait partie des pays blacklistés. Aucun avion en provenance du pays de Macky Sall, n’est autorisé à atterrir dans l’espace Schengen.

Dans un nouveau communiqué officiel mis en ligne, ce jeudi 16 juillet 2020, à 15h 45, sur le site du conseil de l’Union (www.consilium.europa.eu/fr), l’Union européenne note qu’à la suite du premier réexamen au titre de la recommandation concernant la levée progressive des restrictions temporaires des déplacements non essentiels vers l’Ue, le Conseil a mis à jour la liste des pays à l’égard desquels les restrictions de déplacement devraient être levées.

Sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation, à compter du 16 juillet, les États membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures pour les résidents des pays tiers suivants (Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay) et la Chine, sous réserve de confirmation de la réciprocité. Le Sénégal fait ainsi partie des pays blacklistés.

Toutefois, note le communiqué, pour les pays à l’égard desquels des restrictions de déplacement continuent de s’appliquer, les catégories de personnes ci-après, devraient être exemptées : les citoyens de l’Ue et les membres de leur famille, les résidents de longue durée de l’UE et les membres de leur famille, les voyageurs ayant une fonction ou un besoin essentiels dont la liste figure dans la recommandation.