NETTALI.COM – L’Association des juristes africains intervient dans le bras de fer entre le ministre de la Justice et les travailleurs de la Justice qui sont en grève depuis quelques semaines.

A travers un communiqué de presse, l’appelle le gouvernement à s’entendre avec les grévistes qui réclament une revalorisation de leur statut et de meilleures conditions de travail.

Ce, afin de mettre fin à cette situation faisant obstacle à une bonne administration de la justice. En outre, l’AJA demande au Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) davantage de sensibilisation par rapport aux questions liées à la gestion des accords de l’Etat et de trouver un compromis à court, moyen et long terme.

Cela, au grand profit du peuple et pour la continuité du service public. Poursuivant, l’AJA rappelle que tout gouvernement reste lié, d’une manière ou d’une autre, par ses engagements surtout après que des actes ont été signés. « L’AJA lance un appel au dialogue et au compromis entre les acteurs du secteur, à court, moyen et long terme au nom de l’Ordre public dont est garant l’Etat et surtout la Paix sociale qui interpelle tous les citoyens », indique-t-on dans le communiqué.