NETTALI. COM- Le ministre chargé des Affaires religieuses sous le régime de Wade, Mouhamadou Bamba Ndiaye n’est pas mort de Covid-19. Du moins, c’est ce que déclare son fils, Bachir Ndiaye, ce matin, à l’hôpital Principal.

Selon le fils de Bamba Ndiaye, son père est décédé suite à un malaise. ” C’est faux de dire que c’est la Covid-19 qui l’a tué. Mon père a été testé à deux reprises et les résultats sont revenus négatifs”, a affirmé ce matin Bachir Ndiaye, ce samedi matin, à l’hôpital Principal de Dakar, où était prévue la levée du corps de l’ancien ministre décédé dans la nuit du vendredi. Une cérémonie finalement renvoyée. Ainsi l’inhumation est prévue cet après-midi à 14h au cimetière musulman de Yoff.

Des religieux qui avaient fait le déplacement ont salué l’engagement du défunt pour la Oummah islamique.
” C’est une grande perte pour la oumah islamique. Le défunt était un grand militant du mouvement islamique. Nous en remettons à Dieu qui l’a repris. Qu’il l’accueille au paradis terrestre” a témoigné Oustaz Alioune Sall.

Imam Dame Ndiaye de soutenir : ” la nouvelle a été triste. Il faisait partie de nous. Il est membre fondateur du mouvement islamique. Il avait le courage de ses idées et de ses convictions”