NETTALI.COM – La propagation du Coronavirus gagne du terrain au Sénégal. C’est du moins le constat fait par l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) en conférence de presse ce mardi.

Chaque jour de manière exponentielle, le nombre de cas augmente avec une moyenne journalière d’environ 100 cas. Depuis l’assouplissement des mesures prononcé par le Chef de l’Etat le 11 mai 2020, le relâchement des populations a fait exploser les décès qui sont passés de 19 à 89 et le nombre de cas positifs au Covid-19 de 1.886 à 6.034. Cela ne surprend guère “And Gueusseum” qui avait averti du danger que constitue l’éclatement viral de la Covid-19 aux conséquences fatales et incommensurables “, a laissé entendre le président l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas), Mballo Dia Thiam.

Pendant ce temps, les populations ont fini de banaliser les mesures barrières défiant l’autorité par endroits et allant même jusqu’à agresser verbalement le personnel socio-sanitaire, qui laissé à lui-même, paye le lourd tribut vu le nombre d’agents infectés par la Covid-19 qui ne cesse de grimper surtout dans les régions de Dakar et Diourbel “, a regretté le syndicaliste.

Par ailleurs, l’inquiétude de “And Gueusseum” s’accroît avec l’hivernage qui se profile à l’horizon. Ainsi, le ministère de la Santé et de l’Action sociale est interpellé.
Selon ces syndicalistes, le début de l’hivernage, synonyme d’augmentation des maladies fébriles, n’est pas pour faciliter la tâche. Le paludisme, la grippe saisonnière, la tuberculose entre autres ont la fièvre comme dénominateur commun avec la Covid-19.